Le Carnet du collectionneur Le Carnet du collectionneur

Art nouveau, Art Déco

L’Art Déco a le vent en poupe. Ses formes géométriques inspirent les designers et les architectes actuels. Ses maisons, décriées il y a encore quelques décennies, séduisent aujourd’hui les jeunes propriétaires qui les restaurent et les décorent avec cohérence. Ce style rétro entraine dans son sillage l’Art nouveau avec lequel il est souvent confondu. Ils sont pourtant bien distincts, chacun illustrant une époque énergisante, l’une belle et l’autre folle. La confusion nait peut-être de leur succession rapide et de leurs dénominations proches. Leurs philosophies sont néanmoins gémellaires à bien des égards, et cela malgré un vocabulaire esthétique spécifique.

 

Nouveau langage

Art nouveau et Art Déco naissent d’un désir profond d’originalité et d’inventivité. L’Art nouveau entend faire oublier les anciens styles et rompre avec un classicisme ennuyeux en inventant à partir de 1890 un langage décoratif aux formes inédites. L’audace de ses concepteurs sera accélérée par cette Belle Epoque pleine de promesses où apparaissent l’automobile, le métropolitain, l’électricité et le cinématographe.

 

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, l’Europe veut croire à un nouveau monde. L’idée de reconstruction induit une rigueur de forme et une simplification ornementale. L’Art Déco va traduire cela, jusqu’à développer un nouvel art de vivre un peu fou, sur fond de cinéma hollywoodien, de voyages en paquebots et de psychanalyse.

 

 

 

L'entièreté de cet article est à lire dans notre numéro de février-mars 2019
en vente dans toute bonne librairie.